Gaz d’échappement : Un danger pour la santé des travailleurs

Gaz d’échappement : Un danger pour la santé des travailleurs

Lorsqu’un véhicule est mis en marche à l’intérieur d’une installation, que ce soit dans un garage, un atelier de réparation, un concessionnaire automobile, un entrepôt ou encore une caserne de pompiers, les émanations provenant des gaz d’échappement se retrouvent condensées dans l’espace intérieur, ce qui rend l’air environnant potentiellement nocif pour les personnes qui sont présentes. Ce sont assurément les travailleurs qui y sont le plus fréquemment exposés.

L’essence et le diesel sont les carburants qu’utilisent la quasi-totalité des automobiles aujourd’hui, ils sont très polluants et rejettent dans l’air du monoxyde de carbone, de l’oxyde d’azote et du gaz carbonique.

gaz d'échappement pour véhicule concessionnaires

 

Le monoxyde de carbone (CO)

Les véhicules à essence, quels qu’ils soient, produisent des gaz d’échappement qui contiennent du monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore, il est donc difficile de détecter sa présence avant d’en ressentir les effets nuisibles.

Une exposition à une concentration élevée au monoxyde de carbone peut engendrer un arrêt respiratoire et causer la mort. C’est un gaz sournois, qui se mélange à l’air et pénètre dans le sang par les poumons ce qui perturbe le transport de l’oxygène par les globules rouges dans le sang empêchant ainsi les organes d’être bien oxygénés.

En cas d’exposition à des concentrations plus faible, la difficulté est de bien cerner les symptômes, car ceux-ci peuvent être confondus avec une intoxication alimentaire ou encore le début d’une grippe. La personne intoxiquée présente tout d’abord des malaises comme la nausée, des vertiges et des maux de tête. Si l’exposition aux gaz d’échappement persiste, la personne commence à ressentir une grande fatigue jusqu’à avoir de la difficulté à se déplacer et même devenir confuse ou perdre connaissance. À long terme les répercussions d’une intoxication chronique sont souvent difficiles à diagnostiquer et des troubles neurologiques peuvent apparaître après un certain temps suivant l’exposition.

Certains établissements sont équipés d’un détecteur de CO, malheureusement dans certains cas, les malaises se font sentir avant même que le détecteur ne sonne. Dans la plupart des pays industrialisés, le monoxyde de carbone est responsable de 50% des intoxications mortelles. Aux États-Unis, par exemple, on compte environ 400 décès à chaque année, due à une intoxication au monoxyde de carbone.

Outre les véhicules carburant à l’essence, les véhicules qui carburent au diesel (camions, véhicules lourds, autobus, véhicules d’urgence, ou camions de pompier), provoquent des émanations qui sont tout aussi dangereuses, sinon plus. Les moteurs diesel, en raison du mélange air/carburant utilisé, ainsi que l’utilisation d’un processus de combustion qui inclut des températures et des pressions élevées, produit des taux importants d’oxyde d’azote (NOx). De plus la recirculation des gaz d’échappement produit l’émission de particules fines qui représente différents dangers pour la santé. Ces particules peuvent être visibles sous la forme d’une fumée opaque et foncée.

Les expositions répétées au gaz d’échappement des véhicules à moteur diesel peuvent entraîner un cancer des poumons ou de la vessie, une bronchopneumopathie chronique obstructive et de l’asthme. D’ailleurs les gaz d’échappement des moteurs diesel ont été classés cancérigènes par L’OMS en 2012.

Afin de protéger les travailleurs d’une éventuelle intoxication, les installations se doivent d’être équipées d’un système qui capte ces gaz à la source.

La filtration par captation à la source consiste à acheminer les gaz d’échappement à l’extérieur du lieu de travail en fixant un boyau au tuyau d’échappement du véhicule et en le reliant à un ventilateur. Cette méthode permet de garder les lieux de travail sécuritaires.

La différence AQC

AQC conçoit et développe des systèmes efficaces pour capter à la source les gaz d’échappement des véhicules. De plus l’accompagnement par des experts pour la sélection d’un système adéquat est ce qui différencie AQC de sa concurrence.

Tout d’abord il est primordial de bien cerner les besoins de l’application afin de déterminer la température de l’évacuation. Ensuite il est important de savoir le nombre de zones à couvrir pour évaluer la capacité de la ventilation requise. C’est pourquoi les experts AQC sont là pour vous accompagner dans le choix d’un système de captation à la source pour les gaz d’échappement adapté à vos besoins.

AQC propose divers systèmes de boyau flexible d’aspiration. Il peut s’agir d’un système d’enrouleurs ou encore un simple système de descente de boyau.

gaz d'échappement hewitt

Descente de boyau flexible

boyau flexible Les décentes de boyaux flexibles représentent la solution la plus abordable, cependant les boyaux restent visibles. Ce système est simple d’utilisation et facile à installer.

  • Pour le contrôle de la décente ou de la montée du boyau, le système est équipé d’un balancier rétracteur avec blocage à rochet qui permet de maintenir en place la longueur de boyau requise.
  • Le ventilateur peut être monté directement sur le boyau ou placé à distance.
  • Une grande variété d’adaptateurs en caoutchouc ou en métal, qui se connectent au tuyau d’échappement sont disponibles.
  • Choix de plusieurs diamètres et longueur pour le boyau flexible.

Enrouleur de boyaux

EnrouleurFabriqués à partir de composants en acier solide, les enrouleurs permettent le stockage du boyau flexible autour du baril lorsque celui-ci n’est pas utilisé. Un ensemble de ressorts de rappel contenus dans une cassette en acier avec un système de blocage à rochet est boulonné sur un côté de l’enrouleur.

  • Une version motorisée pour la remontée et descente du boyau flexible est également disponible.
  • Capacité variée de stockage de boyau.
  • Un ventilateur peut être également installé à la sortie de l’enrouleur. Un ventilateur central peut aussi être raccordé à de multiples enrouleurs.
  • Une grande variété d’adaptateurs en caoutchouc ou en métal, qui se connectent au tuyau d’échappement sont disponible.
  • Choix de plusieurs diamètres et longueur pour le boyau flexible.

Système d’évacuation sur rail avec déconnexion automatique pour applications d’urgence (casernes de pompiers)

Rail pour descente de boyau La descente de boyau peut être installée sur un chariot qui glisse sur un rail. Ce rail sert également de conduit d’évacuation. Lorsque le véhicule démarre, un détecteur de mise en marche s’active et le ventilateur d’évacuation aspire les gaz dans le rail vers la tuyauterie externe. Lorsque le véhicule sort de la caserne, par exemple, le chariot glisse sur le rail et l’adaptateur se déclenche automatiquement à la porte de garage. Ce concept est principalement installé dans les casernes de pompiers ou les établissements de véhicule d’urgence.

Les boyaux flexibles

Les boyaux flexibles fournis avec ces systèmes tolèrent des températures pouvant aller jusqu’à 1200°F.

____________

AQC offre un service personnalisé incomparable, des produits robustes de qualités et les délais de livraison les plus rapide sur le marché.

N’hésitez pas à communiquer avec un de nos représentants pour plus d’information.